11 août 2005

[Féminisme] La place des femmes dans le porno

ATTENTION : Assez hard = public averti, âmes sensibles, s'abstenir (non pas d'images, seulement du texte).

La question que pose ce texte concerne les scènes de Gang-Bang (définition)

Dépassée Annabel Chong, qui, en 1995, passait sous 251 partenaires en dix heures… Angela Houston, 30 ans, en 1999, s’est fait 622 hommes en 7 heures, soit un homme toutes les 40 secondes. Candy Appels a pour sa part été interrompue au 742ème par la police de Los Angeles. Quant à Sabrina Johnson, 23 ans, elle s’entraîne pour battre le record du gang bang, 2000 hommes en 24 heures prévus à la Saint-Sylvestre.

Aucune étude ne dresse encore le portrait psychologique de ces candidates au viol collectif. Mais Annabel Chong revivait en direct, dans son film, le traumatisme d’un viol véritable. Et Angela, Sabrina, Candy, qui sont-elles ? Qui sont ces femmes qui se disent heureuses après s’être fait passer dessus par une armée ?



Conclusion de ce texte :
Amoureux de la chair, des odeurs, de la sueur, des infinis jeux du sexe, nous ne nous devons pas seulement d’informer nos semblables sur les violences de la pornographie industrielle. A nous de témoigner de notre joie de vivre dans le monde réel et de défendre avec délectation les formes infinies de la jouissance incarnée.

Cet article sur la place des femmes dans le porno (assez hard = public averti) m'a choquée et intéressée, donc je vous le mets en lien.
Ames sensibles, s'abstenir.
[poster sur Del.icio.us]

3 Commentaires :

Anonymous cyruss said...

C'est effectivement dur à lire.
A t on la même chose en France ?
Pour avoir discuté avec un webmaster de site X il semblerait que la majorité des vidéos and co viendraient des USA. Ceci dit cela n'empeche pas que les images soient tournées partout dans le monde pour le compte de sociétés qui ne font qu'engranger le fric.

J'avais eu l'occasion de voir un film fait par d'anciennes hardeuses dont une scène de viol. C'est assez difficile à supporter.

lundi, août 22, 2005 9:09:00 PM  
Blogger Krom said...

Salut
Difficile de trouver du Francophone qui met régulièrement à jour son blogspot...

Je me lance dans l'aventure et je propose divers astuces pour blog qui vont de l'ajout d'un chat a l'espace, à la différentiation des commentaires lus des non lus, et pas mal de petits trucs tant pratiques que ludiques

Je cherche aussi à répertorier le plus grand nombre d'espaces afin de tisser un petit bout de toile ou la langue serait commune
C'est pourquoi je propose à quiconque de passer sur ce billet et d'y laisser un commentaire stipulant qu'il accepte faire parti du répertoire, non sans oublier de laisser un léger descriptif de l'espace afin qu'il soit différencié

------------------------

Pour ce qui est de ton billet; je suis en désaccord avec le terme "viol" puisque le rapport est consenti, je ne minimise pas la violence de l'acte ni même la détresse de ces jeunes femmes qui se louent quelques milliers de dollars, me rappelant du destin tragique d'une hardeuse Française Karen Lancôme, qui s'est suicidé après s'être sortie du porno, non pas par dégout des actions passées mais par l'insupportable souffrance de la solitude.
Une fois qu'elle avait quitté le X, elle a participé au film "Baise moi" adaptation du livre de Virginie Dépente, qui traduit plus l'acte sexuel à la chaîne comme manifestation d'un degout du geste et une irascible façon de le dénoncer, plutôt qu'un acte de soumission et de détresse morale

Je me permet cette comparaison plus que douteuse (pardon), il peut paraitre insupportable a l'oeil du spectateur de Corrida de voir le taureau se faire tuer, son regard serait sûrement différent si son job était de faire la même chose dans une usine d'équarrissage

Je suis personnellement bien plus choqué, par le nombrilisme franco français qui se soucie de la sécheresse chez lui et n’envisageant même pas qu’elle puisse être pire ailleurs, on ne peut pas remplir nos piscine et laver nos voitures, mais on se moque du Nigérien qui meurt de faim. On reste sans mot observateur de la décolonisation de la Palestine à voir ces colons jeter de l’acide sur leur peuple (au nom d’un dieu ?!!?) en ressassant à l’infinie l’argument de la déportation en accusant le monde d’antisémitisme.

Le porno est différent de la traite des blanches, personne hormis la soif d’argent, ne pousse ces jeunes femmes à s’exposer, elles y participent consentantes et en connaissance de cause, je ne considérerais jamais un kamikaze comme un martyre puisque c’est lui qui choisit son destin

mardi, août 23, 2005 4:57:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

Hey, you have a great blog here! I'm definitely going to bookmark you!

I have a Arabic
site/blog. It pretty much covers Arabic
related stuff.

Come and check it out if you get time :-)

dimanche, novembre 06, 2005 6:11:00 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home